samedi 31 décembre 2011

Reprise des plateaux U11 Niveau1 2éme phase :

 
Plateaux U11 2e phase niveau 1.
Les matches se joueront a partir du samedi 14 janvier 2011 à 14h sur le terrain du premier nommé (en rouge).

Plateaux du 14 /01/2012

Plateau 1 :
FC Libourne (U11)
Créonnais
St Emilion
Villegouge

Plateau 2 :
Portes Entre deux Mers
Créonnais
FC Libourne(U10)
Pugnac

Plateau 4 à 10h00 :
St André Cubzac
St André Cubzac
FC Libourne(U10/11)
Portes Entre deux Mers

***********************************************************
Plateaux du 28 /01/2012
Plateau 4 :
Loubésien
FC Libourne(U10)
Créonnais
St Seurin Junior

Plateau 4 :
St Sulpice et Cameyrac
La Laurence
Portes Entre deux Mers
FC Libourne (U11)

Plateau 6 :
FC Libourne(U10/11)
Bourgeais
Galgon
Coteaux Bordelais

***********************************************************
Plateaux du 11 /02/2012
Plateau 3 :
Izon/Vayres
St André Cubzac
FC Libourne(U10/11)
Galgon

Plateau 7 :
Estuaire/Haute-Gironde
FC Libourne (U11)
Blaye
Loubésien

Plateau 9 :
Monfourat
La Laurence
Bourgeais
FC Libourne(U10)

***********************************************************
Plateaux du 10 /03/2012
Plateau 1 :
Coteaux Libournais
FC Libourne (U11)
St Laurent/St Gervais
Vallée Gamage

Plateau 5 :
FC Libourne(U10/11)
Cubnezais
St Sulpice et Cameyrac
Villegouge

Plateau 6 è 10n00 :
St André Cubzac
FC Libourne(U10)
Portes Entre deux Mers
La Laurence

mercredi 28 décembre 2011

Equipes U11 du niveau 1 deuxième phase



Les clubs sont invités à prendre connaissance des équipes retenues pour le niveau 1 en catégorie U11 pour la deuxième phase. La commission se réunira le 29/12 pour établir les plateaux de ce niveau.

Les clubs doivent informer le District dans le cas où ils ne souhaiteraient pas y participer avant le 29/12/11.

Liste des équipes :

le chiffre entre parenthèse correspond aux nombres d'équipes.

St Sulpice et Cameyrac (1)
Coteaux Libournais (2)
Portes Entre Deux Mers (3)
Yvrac (1)
Yzon/Vayres (1)
Créonnais (1)
St Loubes (1)
Coteaux Bordelais (2)
La Laurence (1)
St Seurin (1)
St Emilion (1)
Galgon (2)
Monfourat (1)
Pays Foyen (1)
Vallée de Gamage (1)
Libourne (3)
Abzac (1)
Canton Lussacais (1)
Bourgeais (1)
E.F.I (1)
Villegouge /Le Fronsadais (1)
Pugnac (1)
St Andre de Cubzac (2)
Blaye (1)
St Laurent/St Gervais (2)
Cubnezais (2)
Estuaire Haute Gironde (1)

mardi 20 décembre 2011

L'analyse du jeune joueur individuel : Partie 2

Vu de L'étranger


Unanimes. Comment les techniciens européens appréhendent-ils la formation du footballeur
dont les qualités techniques supérieures l'encouragent à une certaine forme d'individualisme?

Italie Empolie (sérieB)



"En match l'éducateur n'intervient pas dans l'animation offensive "


Après 3 saison au sein de l'école de foot d'Empoli (SérieB), considéré de l'autre coté des Alpes comme l'un des meilleurs clubs formateurs au mème titre que l'Atalanta de Bergam ou l'AS ROMA ,Jany Moretti nous donne un indice précis de l'approche des techniciens italien "dans notre recrutement , le talent était toujours privilégié . La technique est-ce qu'il y a de plus important .Il suffit de voir Pastore à PARIS que j'ai suivi lors de son passage à Palerme .
Il représente le football de rue duquel il faut s'inspirer.
C'est pourquoi en match , que ce soit à 5, a 7 ou à 9, nous prenions soin de laisser un maximum de liberté aus enfants .


On ne les situait pas sur le terrain .Tout le monde attaquait et tout le monde défendait ,l'essentiel étant d'exprimer sa créativité .
Avec les autres éducateurs , on intervenait uniquement au bord du terrain pour les replacer défensivement


Dans l'animation offensive , on ne disait rien .
Y compris à celui qui dribblait trois adversaires avant de buter sur le gardien alors qu'un copain était démarqué .
Toute réaction à chaud est improductive avec un enfant qui joue.
La semaine , en revanche ,on prenait le temps de lui expliquer , de lui faire comprendre avec des situations ,des jeux , qu'il peut avoir d'autres solutions que le dribble .
L'idée étant que le déclic provienne de lui , de son expérience , de ses erreurs , qui vont l'aider à se construire et a avancer comme dans la vie en somme !
Plus tard ,dans le foot à 11il y aura deux catégories de joueurs parmi ces individualistes doués balle aux pied : ceux qui ont compris , qui mettent leur talent au service de l'équipe et qui vont donc pouvoir poursuivre leur progression , et ceux qui n'ont pas compris et qui ne perceront jamais .


ESPAGNE - VILLARREAL (Liga)


Ne pas castrer le joueur, mais capitaliser sur son talent inné , Gérald Passi, ancien joueur de Montpellier ,Toulouse ,Monaco et Saint-Etienne, est actuellement recruteur de jeunes pour le compte du "sous-marin jaune" : "un garçon de 8-10 ans qui manie bien le ballon m'interpelle forcément, même s'il se montre individualiste.
Il ne faut pas oublier que chez chaque individu, il y a une part d'inné et d'acquis.
Le joueur qui, dès son plus jeune âge, réalise des chose que les autres ne savent pas faire, pourra toujours apprendre, plus tard, à s'adapter à des concepts tactiques, collectifs, à dribbler uniquement dans certaines zones du terrain, etc. ..
C'est beaucoup plus difficile dans le sens inverse! un joueur déjà ouvert aux autres, mais qui ne sait pas manier le ballon, ne sera jamais un surdoué techniquement ...
je vais vous donner un exemple : récemment , j'ai découvert un garçon de 5-6 ans, avec une habileté technique comme j'en ai rarement vu.
Il a marqué 8 buts dans le match. Et bien la seule question que je me suis posé à la fin de la partie, c'est : qu'est-ce qui peut empêcher un tel garçon de jouer au haut niveau dans 10-12 ans s'il est bien encadré ?!
Alors certes, certains apprennent plus facilement que d'autres les vertus collective .


Mais quand-même , quand vous avez une telle habileté, une telle base technique, on doit être capable de modeler ces joueurs pour les amener là où on doit les amener.
Sans les "castrer" bien sùr, en leur interdisant de dribbler, mais en capitalisant sur ce talent inné".


BELGIQUE - STANDARD DE LIEGE


Un diamant à l'état brut


Educateur au Standard de Liège jusqu'à l'année dernière, Bruno Bernardi a suivi par ailleurs le diplôme de "Détecteur de jeunes talents" au sein de la fédération belge.
Il encadre aujourd'hui les D17 de l'AS Européen (D2 belge) et la sélection provinciale: "il convient dans un premier temps de différencier le jeune joueur individualiste qui dribble jusqu'à perdre systématiquement la balle, de celui qui dribble et se montre décisif.
Le second, c'est un diamant à l'état brut.Jusqu'à 12 ans, il faut le laisser s'exprimer.À quoi bon lui imposer de donner son ballon s'il le fait sans savoir pourquoi et alors qu'il se sait capable d'aller marquer?!
C'est ici le meilleur moyen de freiner sa progression et sa créativité. Il faut qu'il apprenne à jouer collectivement, certes, mais par lui-même, en étant accompagné dans cet apprentissage par les éducateurs Avant cela,dans nos critères de détection,l'accent est mis sur la technique.


Je Je me souviens même avoir refusé en sélection provinciale des joueurs au-dessus du lot physiquement, qui sautaient plus haut , couraient plus vite,pour privilégier des garçons doués balle au pied.
Bien-sur , dans le foot à Il, la notion de productivité devient essentielle.
Or,seuls les dribbles vers l'avant sont efficaces, même s'il est possible de dribbler vers l'arrière dans un objectif de conserver le ballon en trouvant un soutien ...
Tous les dribbles, même les plus "improbables" ,comme la fameuse "roulette de Zidane" ,ne sont pas superflus à partir du moment où ils permettent d'avancer.


En Belgique, on a Eden Hazard dont on pourrait dire parfois qu'il devrait donner son ballon.
Mais c'est le genre de joueur qui peut vous faire basculer un match.
On a donc intérêt à préserver ses qualités ...


ANGLETERRE - ARSENAL (Premiere League)


La créativité est favorisée, encouragée Pierre De Felice a passé 5 ans à l'école de foot d'Arsenal, avant de revenir en France pour concrétiser un projet d'apprentissage de la langue anglaise par le football: "dans les petites catégories, la créativité de l'enfant était favorisée.
On le laissait jouer, s'exprimer.
Ce sont les consignes que l'on avait en tant qu'éducateur.
Ce n'est que plus tard, vers 9-10 ans que l'on commençait à intégrer les jeux à 2-3 touches de balle pour intégrer cette notion de jeu collectif si chère à Arsenal aujourd'hui.


À partir de 11-12 ans,on travaillait même sur des situations à 1 touche !Toujours est-il que le bon dribbleur était encouragé, dès son plus jeune âge,à exprimer cette qualité sans qu'on ne lui mette de barrière.
D'un point de vue personnel, je pense aussi que le joueur doit apprendre le plus possible
par lui-même, en étant confronté à différentes situations à l'entraînement ou en match, avant de
devoir se plier à des exigences collectives dans le jeu, des exigences tactiques, qui peuvent être restrictives si elles sont imposées trop tôt l?ar l'équipe pédagogique".


SUISSE - Association SUISSE de Football


Ne jamais brimer le talent yves Debonnaire est le responsable de la formation des entraîneurs suisses: "à 8·10 ans, le joueur n'a pas encore fait la différence entre l'individuel et le collectif.À cet âge ,le ballon est son ballon, il veut s'amuser avec, se faire plaisir ...
Aussi, dans la mesure où il est doué techniquement, la plus grosse erreur serait de lui inculquer de toujours la donner. Laissons-le jouer!


Il ne faut pas brimer le talent, mais l'accompagner,l'orienter.À travers des exercices, des jeux, on va amener le joueur à comprendre que dans certaines situations, le dribble peut être remplacé par une autre action technique: une passe en profondeur, une frappe, une remise, etc ...
L'idée, c'est que la compréhension, la découverte, provienne de lui, ce qui, on le sait, est beaucoup plus efficace dans le cadre de l'apprentissage.
Cette progression doit être la conséquence de son expérience, et donc de ses échecs , qui sont nécessaires.


En montant dans les catégories, il sera de plus en plus difficile pour lui de passer en un contre un. Pour contourner la difficulté, il va donc apprendre petit à petit à jouer davantage avec les autres.
Pendant toute cette période,l'éducateur doit le Soutenir dans cet apprentissage et non pas, comme on le voit trop souvent, lui interdire de dribbler! Je me souviens d'une interview de l'entraîneur de Cristiano Ronaldo lorsqu'il avait Il ou 12 ans et ne faisait que dribbler!
Les parents autour étaient horripilés car l'éducateur le laissait faire. Il a eu raison. Non seulement il a percé, mais cette qualité est restée son point fort".
Que peut-on améliorer le plus avec le temps
Le jeune joueur doué techniquement en école de foot et qui a tendance à jouer "tout seul" est souvent la cible des critiques de la part de ses partenaires ...
Aussi, l'éducateur qui le laisse faire pour ne pas le "déformer" n'a-t-il pas intérêt à expliquer sa démarche pour qu'elle soir acceptée de tous?
Non, les partenaires savent.., Il suffit de faire un test: donnez des chasubles à un joueur et demandez-Lui de constituer son équipe.
Vous verrez s'il ne prend , pas le copain créatif! Les coéquipiers qui reprochent à un
partenaire d'être individualiste, sont juste influencés par les discours autour du terrain, du genre "celui·là, il garde toujours la balle", etc ...
Surclasser un tel joueur d'une catégorie afin qu'il rencontre plus de difficultés à faire la différence tout seul, et se voit ainsi contraint de trouver des solutions "collectives", est-il une bonne solution d'après vous ? Si c'est juste pour le "casser",je trouve cela contreproductif,


L'intention n'est pas bonne. En revanche, instaurer une alternance entre les deux catégories peut s'avérer intéressant
.Au dessus , parce qu'il sera en difficulté dans le duel, il va développer autre chose, notamment le démarquage, la malice, et développer son sens collectif.
Mais le fait de jouer dans sa catégorie va lui permettre aussi d'entretenir sa confiance! Car n'oublions pas qu'en règle générale,le joueur créatif et individualiste est un joueur qui présente un excès de confiance.
Si vous la lui enlevé, il ne va plus créer, va donc perdre sa qualité première, jusqu'à jouer contre·nature, ..
Outre la technique, la tonicité, la vivacité, la vitesse gestuelle, quels autres critères prenez vous en compte dans le recrutement de vos joueurs en pôle espoirs?


Quand je vais voir des matches, les joueurs qui m'intéressent sont ceux qui touchent souvent le ballon. C'est le cas souvent des créateurs parce qu'ils se débrouillent.
L'experience me montre que le joueur qui touche souvent la balle est généralement ce qui est plus intéressant .
À part ça, j'observe aussi la vitesse d'appréciation du joueur, sa capacité à anticiper, lire le jeu, compenser,
Enfin,j'accorde une attention particulière à son état d'esprit.
De quelle manière s'échauffe.t-il ? Quelle attitude du gamin quand son éducateur lui parle?
Comment se comporte-t-il lorsque son équipe est menée? Est-ce un leader que les autres joueurs écoutent ?
Pendant le match,je regarde également s'il est capable d'avoir une emprise sur le jeu, etc ...
Vous savez, plus on monte plus il y a des obstacles.
Donc la personnalité du joueur va être importante, de même, plus tard, que son sens du collectif. Car ces obstacles, on les surmonte grâce à la collaboration, pas tout seul.
Quels sont les défauts qui, selon vous , sont à l'inverse très handicapants ?Je n'aime pas les joueurs qui ont de l'appréhension.]'ai toujours le sentiment qu'ils auront du mal à lutter, Il y a aussi le joueur qui manque de clair voyance sur le terrain.
Ça,c'est un gros handicap, et c'est à différencier avec celui qui élimine et qui ne fait pas le choix. Pour ce dernier, ce n'est pas un manque de clairvoyance, c'est juste qu'il est individualiste .voilà,
chaque cas est différent, et beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte.
C'est là toute la difficulté de l'observation et de l'évaluation du joueur à cet âge-là.
Lorsqu'on évalue un joueur,il faut être capable de se projeter dans le temps! •


CRITERES D'OBSERVATION D'UN JOUEUR DE CHAMPS
*Susceptible d'intéresser le PÔLE ESPOIRS GRAND EST


___________________________________________________________________________________


TECHNIQUES                                      TACTIQUES                                            MENTALES


Elimine, dribble et feinte                 A une grosse activité, touche                    Est influent sur escore, le
                                                         souvent le ballon                                        jeu de son équipe


Tourne vite sur lui-même               Apporte de la vitesse au jeu par                S'engage toujours lorsque
avec le ballon                                  la passe, la percussion, l'appel                  son équipe est en difficulté


Accélère sur la lere touche             Regarde autre chose que la                      Communique avec ses
                                                        position du ballon                                    partenaires hors du terrain


Joue de l'extérieur du pied            Anticipe la demande du ballon                  Regarde son entraineur
   appel ou recul en soutien            avant                                                         les yeux lorsqu'il lui parle


Intercepte, passe devant              Joue en 1 touche sans perdre le                  Ne se plaint pas, lorsqu'il
l'adversaire                                   ballon                                                          prend un coup.


____________________ ________________________ _______________________

           25 points                                         25 points                                             25 points


Total minimum 50 pts


Nous ne faisions pas trois passes de suite!"


Vécu. En 2004, Philippe Bergeroo était le sélectionneur de l'équipe de France des U 17 victorieuse du championnat d'Europe.
Un succès qui n'aurait guère été possible si le technicien n'avait pas convaincu ses joueurs, majoritairement individualiste de jouer "ensemble".
Peut-on dire que la génération 1987 se caractérisait avant tout par l'omniprésence de joueurs individualistes? Oui, on peut le dire ...


Cette génération était vraiment exceptionnelle sur le plan individuel, mais avait cependant des difficultés à se montrer efficace collectivement.
Je peux, même dire qu'au début de l'aventure,c'était une équipe qui n'avait aucune maîtrise collective.
Hatem BenArfa , Jérémy Ménez , Samir Nasri étaient avant tout des joueurs individualistes, capables d'éliminer n'importe qui et de mettre l'adversaire en danger à n'importe quel moment du match.
Mais le talent individuel, quel qu'il soit,n'est pas suffisant pour remporter une compétition de niveau international ..
Il a donc fallu leur faire comprendre cela, et travailler prioritairement la conservation du ballon, la maîtrise collective.
Nous ne faisions pas trois passes de suite!
Concrètement, comment avez-vous procédé durant les séances pour remédier à ce problème?
Avant toutes choses, il me semble nécessaire de dire que travailler l'aspect collectif ne signifie pas brimer la créativité dont peuvent faire preuve les joueurs individualistes.
Il s'agit de trouver le juste milieu. À l'entraînement, nous avions l'habitude de mettre en place des jeux de conservation du ballon avec contraintes, en alternant le nombre de touches de balle entre le passeur et le receveur.
Par exemple,le premier avait droit à trois touches et le deuxième devait passer le ballon n une touche.Autre exemple, lorsqu'un joueur s'entêtait à garder le ballon, nous lui imposions de jouer pendant trois minutes en une touche.


Autre exercice intéressant: aligner des joueurs individualistes à des postes aux quèls ils n'évoluent jamais, sur le plan défensif notamment, afin qu'ils prennent conscience de l'importance du travail collectif.
Ainsi, il m'est arrivé durant des oppositions d'aligner ]érémy Ménez à Hatem Ben Arfa en défense centrale ...
Comment réagissaient-ils? Au bout de cinq minutes, quand on ne marquait pas, ils demandaient à leurs coéquipiers de jouer beaucoup plus collectif ...
On peut parler ici d'une certaine prise de conscience, bien que tout cela ait mis au moins six mois à rentrer dans les esprits.
C'est un travail de longue haleine. Imaginez que parfois, même sur coup de pied arrêté, certains ne jouaient que pour le copain :BenArfa pour Ménez au deuxième poteau par exemple, ce qui est aussi une forme d'individualisme. Quand l'un faisait un petit pont, l'autre voulait faire de même, etc ..
.Là,j'étais intransigeant et je sortais les joueurs concernés. Il faut aussi savoir être ferme.
On imagine que l'aspect relationnel est aussi important pour expliquer à des joueurs individualistes qu'il est nécessaire de jouer avec les autres ...
Vous pouvez avoir,recours, en effet, à des entretiens informels pour 1es sensibiliser sur la question. Mais à cet âge-là , le visuel compte plus que la parole.
Je n'hésitais donc pas à faire des séances vidéo pour qu'ils constatent les inconvénients à trop vouloir garder le ballon dans certaines situations.


Ces analyses les marquaient véritablement et , petit à petit, les mentalités ont changé .•


BEN ARFA : "être trop individualiste, ça ne veut rien dire"


Il Y a dix-huit mois, Hatem BenArfa répondait face à la caméra aux questions de Didier Roustan. Extrait: (...) "être trop individualiste, cela ne veut rien dire.
Tout dépend de la performance. Qui peut me dire par exemple que Maradona n'était pas un joueur individualiste?
Il l'était, et son équipe en profitait. Alors bien-sûr, je ne me compare pas à Maradona, mais moi je suis un joueur qui aime créer, tenter des choses sur le terrain, prendre des risques. C'est dans mon tempérament.
Forcément, on s'expose à l'échec.
Quand je pars dans une série de dribbles et que je perds le ballon, je le fais initialement parce que je considère que c'est la meilleure solution à ce moment-là pour moi et pour l'équipe, sinon je ne le ferais pas.
Le problème, c'est que lorsque ça réussit, les gens te félicitent de ta prise de risque.
Mais lorsque ça échoue, ils te tombent tous dessus.


Il y a trop d'hypocrites et de lâches (... )" .•


Fin






                                                      Merci a REDA POUR CETTE ARTICLE !

dimanche 18 décembre 2011

Quand nos U11 jouent les pére NOEL aux éducateurs !!!

Samedi 17 Décembre 2011

U11B(U10)

challenge C. Fetis de Pellegrue (Futsal) catégorie U11
au Gymnase de Pellegrue.

Bonne prestation de nos petits U10 sous les ordres de REDA qui finissent 3eme ex æquo avec Pays FOYEN nos minis-pingouin seule équipe 1 ére année !
Bravo a ce groupe de belle qualité, courant de semaine une vidéo des meilleurs moments de cette équipe sera en ligne ..
















 Le classement !


  












 Soudés !!!!!



U11A
Plateau inter-club Mérignac et Bègles a 9H30 a BEGLES

Les Résultats:
FC Libourne  1  /  0       Bégle U11A
 FC Libourne   3  /  0      Bégle U11B
FC Libourne  1   /  1      Mérignac  U11A

jeudi 15 décembre 2011

Le week-end de l'école de foot :

Samedi 17 Décembre 2011

U11B(U10)

challenge C. Fetis de Pellegrue (Futsal) catégorie U11
9 heures 30 au Gymnase de Pellegrue.
Une restauration sera assurée sur place .


- Vallée de Gamage 1 et 2.
- St-Emilion
- Cantonale en Lussacais.
- FC Libourne.
- Pays Foyen.
- Coteaux Libournais
- Gensac/Montcaret


U11A et U11C
Plateau inter-club Mérignac et Bègles a 9H30 a BEGLES
renseignement auprès de RENAUD


U13 Voir éducateur !






Dimanche 18 Décembre 2011


L'ensemble de l'école de foot des U7 au U13 sont invités a CHABAN DELMAS pour assister au match FC Girondins de BORDEAUX / FC SOCHAUX .
Départ a 15h30 stade J.A MOUEIX

L'analyse du jeune joueur individuel : Partie 1

le joueur individualiste ?

Doué, il joue seul. Tous les éducateurs ayant encadré une,équipe en école de foot se sont vus
confronter un jour à cette problématique: comment s'y prendre avec le joueur habile techniquement,
qui ne joue pas avec les autres? Face à une telle situation, 80, pour ne pas dire 90%,des encadrants
demandent à leur protégé, depuis la touche, de "lâcher le ballon", de "lever la tête" ! Ont-ils raison de le faire? Font-ils fausse route ?Tentative de réponse.


Terrain d'entraînement du Club Desportivo Nacional, l'île de Madère.
Nous sommes en 1995. 
Derrière la main courante, les parents s'indignent: "qu'il donne son ballon un peu, il joue tout seul" ! 
Lui, c'est un gamin de 10 ans.
Il s'appelle Cristiano Ronaldo Dos SantosAveiro. Surdoué balle pied,il ne lui vient pas à l'idée de faire la passe alors qu'il sait pertinemment qu'il peut aller marquer. 
Son éducateur le laisse faire, imperturbable.
Huit ans plus tard, le natif de Funchal rejoint Manchester United. 
Il est déjà considéré comme l'un des meilleurs joueurs du monde. Son ancien éducateur, qui ne
 cesse aujourd'hui de raconter cette anecdote, explique à qui veut l'entendre qu'il lui était "impossible de brimer un tel talent" !
Alors il l'a laissé jouer, s'amuser, s'exprimer.A-t-il bien fait? Et,plus généralement, quelle approche doit-on adopter face à un jeune joueur qui affiche une habileté technique au dessus de la moyenne, mais qui ne joue pas avec les autres? 
"Il convient dans un premier temps de différencier le jeune joueur individualiste qui dribble jusqu'à perdre systématiquement la balle, de celui qui dribble et se montre décisif", fait remarquer très justement Bruno Bernardi, passé par le Standard de Liège,et qui a suivi, en Belgique, le diplôme de "Détecteur de jeunes talents". "L'approche ne sera pas la même", le premier devra rentrer dans le rang tandis que le second, "est un diamant à l'état brut" .
Et un diamant, ça se travaille. Mais pas tout de suite, à en croire tous les spécialistes, français ou étrangers,
que nous avons interrogé dans le cadre de ce dossier (voir par ailleurs).

>Différencier le jeune joueur individualiste qui dribble jusqu'à perdre systématiquement la balle, de celui qui dribble et se montre décisif
Il nous revient alors cette déclaration de Jean-Marc Berthaud, CTO de l'Ain de 1978 à 2010,dans le cadre d'un article sur les surdoués: "sous prétexte qu'un joueur sait tout faire balle au pied,on lui demande de jouer avec les autres.Je trouve que ce n'est pas lui rendre service. C'est lui faire perdre son envie de dribbler et de faire la différence. C'est aussi l'amener à jouer Contre-nature, à faire des passes que le jeu ne commande pas".
Avant 10-11 ans,le jeune footballeur entretient encore un rapport  égocentrique avec le ballon. Les attaques rapides, les attaques placées, le jeu en construction, le-collectif. .. sont autant de notions qui n'ont pas (encore) de sens pour lui.
Son moteur, c'est le plaisir. Son plaisir. 
Un postulat qui doit amener les éducateurs à suivre l'objectif suivant: entretenir ce plaisir - qui est source de motivation, de joie de vivre et de progression - tout en orientant le joueur, petit à petit, grâce à des jeux, des situations pédagogiques, à le "partager" avec les joueurs qui sont autour de lui. "Le déclic doit venir de son expérience,de ses erreurs, qui vont l'aider à se construire et à avancer, comme dans la vie en somme!", explique Jany Monetti, ancien formateur à Empoli (Série B). 
Le fait de rencontrer plus de difficultés à passer dans les catégories supérieures,l'incitera par exemple à chercher d'autres solutions, plus collectives.
Pas question, donc, d'interdire à un joueur de dribbler,au risque qu'il perde cette qualité première.

>Des profils appréciés des recruteurs

Dans l'apprentissage du footballeur, il ya un temps pour tout.
C'est aussi le sens du discours de l'ancien pro Gérald Passi, devenu recruteur pour le compte de Villarreal (Liga) : "chez chaque individu, il y a une part d'inné et d'acquis. 
Le joueur qui, dès son plus jeune âge,réalise des choses que les autres ne savent pas faire,pourra toujours apprendre,plus tard, à s'adapter à des concepts tactiques, collectifs, à dribbler uniquement dans certaines zones du terrain, etc ... L'inverse est beaucoup plus difficile !".
En effet, un joueur altruiste mais guère doué balle au pied, ne sera jamais lm grand technicien. 
Ce n'est pas un hasard si tous les recruteurs s'accordent à dire que la technique est le premier des critères.
"À Lyon, on écumait les tournois en salle où il n'y a pas de véritable organisation. 
C'est là qu'on pouvait voir la technicité et la créativité des joueurs", explique aujourd'hui René Duplessy,qui passa trente ans de sa vie à la pré formation de l'Olympique Lyonnais. 
"Kanouté, Maurice, Grenier,Tafer ... ont été découverts comme ça" _Pour Vincent Cabin, chef de la cellule recrutement au centre de formation de l'AJ Auxerre, "un joueur capable de faire la différence balle au pied, même s'il est individualiste, ça m'interpelle, car il y en a de moins en moins".
>11 sera toujours temps, plus tard, d'apprendre au garçon doué techniquement de jouer avec les autres.
Même son de cloche, on se souvient, d'Albert Puig, responsable du football de base au FC Barcelone "nous recherchons en priorité le joueur qui ne fait pas ce qui est prévisible ( ... ) 
Si un gamin de 10 ans a le talent pour dribbler facilement plusieurs adversaires, même s'il se montre individualiste,on le prend! 
On considère qu'on aura le temps derrière de lui apprendre comment jouer avec les autres. Le plus important, au départ, c'est le talent,qui s'acquiert jusqu'à dix-onze ans".
Dont acte. 
Qu'on se le dise :être capable, en école de foot,de dribbler fréquemment plusieurs joueurs est une qualité, et non pas une tare.
Et quand bien même le joueur en question se montre individualiste!
Tout juste doit-on être conscient que cette qualité devra, tôt ou tard, servir le collectif. 
"Une fois arrivé au foot à Il ,il Yaura alors deux catégories de joueurs parmi ces individualistes doués balle au pied: ceux qui ont compris, qui mettent enfin leur talent au service de l'équipe et qui vont donc pouvoir poursuivre leur progression,et ceux qui n'ont pas compris et qui ne perceront jamais", explique]any Monetti. Il ya aussi une troisième catégorie de joueurs, dans laquelle entrent les Ronaldo,Robben,Neymar oU, plus proche de nous, BenArfa.

 >Mis à part le joueur d'exception, passé 12·13 ans,
 l'individualisme deviendra un sérieux frein à l'épanouissement.
 
Ce sont les joueurs qui ont percé au plus haut niveau sans jamais se départir de cette propension à l'individualisme. 
René Duplessy, encore lui,se rappelle: "en équipe de jeunes,Ben Arfa jouait tout seul, mais faisait gagner des matches! 
Alors certes, on essayait de lui faire prendre conscience qu'il devait entrer dans la norme collective, mais il fallait aussi lui laisser une certaine forme de liberté pour qu'il exprime son talent. Un talent qui arrangeait bien les entraîneurs. En quart de finale de la Ligue des Champions à Eindhoven (12 avril 2005, NDLR),Paul Le Guen le fait rentrer à dix minutes de la fin avec pour unique consigne de prendre le ballon et d'y aller tout seul! Au mieux, il pouvait marquer, au pire il provoquait un coup franc dont aurait pu bénéficier ]uninho ... ".Ces joueurs sont devenus des stars parce qu'ils ont des qualités hors norme. Mais pour les autres, tous les autres, passé 12-13 ans, l'individualisme (sur le terrain et/ou en dehors) deviendra un sérieux frein à leur épanouissement.
"On ne peut pas mettre en place un jeu collectif avec des joueurs qui ne le sont pas", dixit Christian Gourcuff . 
C'est aussi le message adressé par la DTN à travers ses nouveaux critères de sélection, qui prône aujourd'hui la "formation d'équipiers" pour ses futures sélections nationales .•

L'oeil du recruteur. Vincent Cabin est responsable de la cellule recrutement des jeune de l'Aj Auxerre.

lorsque je vois un jeune joueur capable de dribbler , cela m'interpelle, même si le joueur en question fait preuve d'individualisme. Ce type de profil m'intéresse parce qu'on en voit de moins en moins. Tous les joueurs que j'observe dans les différentes sélections de jeunes sont comme formatés. Ce sont tous les mêmes.
La première raison à cela, c'est qu'il n'y a plus de football de rue . 
Auparavant, l,es enfants tapaient le ballon pendant des  heures contre un mur ou avec un copain. Ils développaient très tôt leurs habiletés techniques et motrices. De nos jours , cela ne se voit presque plus!
Si l'Espagne a un temps d'avance, c'est aussi parce qu'elle a mis en places des "City stades" dans chaque ville. En F.rance i1 faudrait se pencher sérieusement sur la question ... 
Un joueur (comme Alain Traoré, n'a jamais appris à Jouer au foot  Il s'est simplement exercé chaque jour sur les terrains vagues du Burkina-Faso, et a conservés sa technique.
L'autre raison qui explique à mon sens la raréfaction des joueurs créatifs, capables de faire la différence balle au pied est L'approche pédagogique qui est faite dans un certain nombre d'écoles de foot: dès qu'un enfant enchaîne deux dribbles, il se fait engueuler! C'est catastrophique ... C'est. comme lorsque je vois des éducateurs organiser des 7contre 7 sur un demi-terrain avec des enfants de 6 ans. Ils jouent un.ballon toutes les deux ou trois minutes! Ils jouent un.ballon toutes les deux ou trois minutes ! Or, on est sensé à cet âge mémoriser le jeu et la technique Faire des 2 contre 2 ou des 3 contre 3 me semble plus approprié, car 00-, touche le ballon souvent. 
La progression, c'est la répétition l 'année dernière, à Auxerre, j'ai vu. Daniel Rolahd faire travailler lesU7 contre un mur" : intérieur pied droit,intérieur pied gauche contrôle orienté etc ..: Et en fin de saison, la progression de ces  gamins était spectaculaire .
Et si, dans le lot, il y en a un qui dribble beaucoup en match il montre une certaine habilete dans ce domaine, quitte à se montrer individualiste, faut le laisse faire! Cette liberté d'expression est fondamentale. On aura le temps, après 15 ans de le sensibiliser sur la nécessité de mettre ses qualité,s au service du collectif .•


A SUIVRE  .....................................................

mardi 13 décembre 2011

Procès verbal de la réunion de la commission des jeunes réunie le 25/10/11

Plateaux U6 à U11 :
Encore des choses à régler sur le remplissage de ces feuilles. Le Président de la commission est intervenu auprès des dirigeants pour leur rappeler les consignes. A ce jour deux feuilles sont manquantes en U10/U11 (Bourg et Pugnac ). Les clubs ont été contactés.

Futsal U10/U11 :
La première phase qualificative du Challenge C. Fetis aura lieu le Mardi 01 Novembre dans le gymnase de Les Eglisottes. La commission des jeunes y participera avec l’Amicale des éducateurs.
Seulement (8) équipes y participeront, d’autres rassemblements sont prévus.

Divers :
1 / Le président informe les membres d’un projet de modifications des championnats U15 et U18 du comité de Gironde pour la saison 2011/2012 suite aux descentes de ligue en U15. Ce projet sera présenté lors de l’A.G du Comité de Gironde le 21 Novembre2011.
2 / Le tirage du premier tour des Challenges H. Guerin et G. Capdeville est prévu le 19/11 au district à 10 heures. (A conf).
3 / La commission valide les nouvelles poules U13 et U15 de la deuxième phase. Elles seront consultables sur le site du District.
4 / M. Philippe Michel nous fait part de sa proposition en direction des U9, l’idée est de réunir si c’est possible et avec les clubs qui seraient intéressés que des équipes U9 lors des plateaux. Cette proposition a reçu l’aval de la commission technique. Les membres ne sont pas hostiles au projet, mais la décision appartient au C.D.F.A.

L’ordre du jour étant épuisé le Président lève la séance à 21h30.
Le Président de la commission des jeunes
Trely Jean -Michel

lundi 12 décembre 2011

challenge C. Fetis de Pellegrue (Futsal) catégorie U11 - samedi 17 décembre 2011

Les équipes suivantes sont convoquées pour 9 heures 30 au Gymnase de Pellegrue.
Une restauration sera assurée sur place .

 - Vallée de Gamage 1 et 2.
- St-Emilion
- Cantonale en Lussacais.
- Libourne.
- Pays Foyen.
- Coteaux Libournais
- Gensac/Montcaret



                                  
                                                                                                    FC LIBOURNE  U 10


Venez supporters nos minis-pingouins !!!!!     

dimanche 11 décembre 2011

Championnat U13 : Les résultats complets

U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.1 :
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00

St Lauren St Gerv(e)   0 / 4   Libourne Fc

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.2
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00

Loubesien(e)  3 / 0  Libourne Fc2

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.3 :
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00

Libourne Fc3   1 / 2    Blaye

Les résultats FCL les U11A , U11B et U11C : L'efficacité

Nos U11 continuent leur parcours sans faute.

U11 1ERE PHASE

Équipe U11A
Chamadelle (14h) : Chamadelle(2) – FC Libourne (U11A)– Montfourat /St-Christophe / Les Peintures – Rouges de Libourne. – Coutras(2).
FC Libourne  8 - 0    Coutras
FC Libourne  3 - 0    Montfourat

                                          Théo                                                          Théo
                                                                                                                                      Mathias



Équipe U11B
St-Emilion (10h) : St Emilion U11 2-3 FC Libourne(U10)
Vallée de la Dordogne U11 05 FC Libourne(U10)

Encore une excellente prestation de nos U10 qui n'ont pas tremblé devant les 2 équipes U11 présente, même si le score paraît serré contre St émilion la domination et le grande nombre d'occasion des petits bleus ne reflète nullement l'écart au score 3 buts à 2 , un but splendide pleine lucarne de Quentin , un autre demi-volée à 10 m de Benjamin et un 3e de Zoubir.
Suis un deuxième match contre Vallée de Dordogne où la domination outrageante de nos protégés c'est soldée par 2 buts de Théo, un de Mel, un de Maxime et un dernier dune frappe très pure de 15 m de ..... Nicolas qui nous gratifie samedi après samedi de buts plus beau les uns après les autres, résultats un 5 à 0 sans aucun problème, notre éducateur du jour Renaud satisfait de sa matinée, en L'absence d'Alain GODINAUD absent pour une légère intervention chirurgical..

 Maxime                                                     Mel                                                        Nicolas



Quentin
                                                             Théo                         Benjamin            
Équipe U11C
Cantonal en Lussacais (10h) : Canton Lussacais(2) – St Seurin Junior – Rouges de Libourne(2) – FC Libourne(U10/11).

Lussac - Fc Libourne : 1 - 3
Rouges de  Libourne - Fc Libourne : 0 - 4

 Théo                                                            Mathieu                                                         Maxime

mercredi 7 décembre 2011

Les plateaux U8/U9/U10 et U11 du week-end du 10 /12 /2011

ORGANISATION DES PLATEAUX


Début des rencontres à 14 heures précises sauf autre cas précisé.
Le club en rouge est le club organisateur du plateau.
Secteur du Libournais

Journée du 10 Décembre :

U8-U9 1ERE PHASE
 Coutras (14h30) : Coutras(2) – FC Libourne(U8A)/(U8B) –  Pays Gabaye –Galgon(2).

St Denis de Pile (10h30) : St Denis de Pile(3) – St Emilion(2) –  FC Libourne(U9A) /U9B).

U11 1ERE PHASE

Équipe U11A
Chamadelle (14h) :  Chamadelle(2) –  FC Libourne (U11A)–  Montfourat /St-Christophe / Les Peintures – Rouges de Libourne. – Coutras(2).


Équipe U11B
St-Emilion (10h) : St Emilion(2) – Abzac/ Vallée de l’Isle – FC Libourne(U10) – Vallée de la Dordogne(2) – Pays Gabaye


Équipe U11C
Cantonal en Lussacais (10h) : Canton Lussacais(2) – St Seurin Junior – Rouges de Libourne(2) – FC Libourne(U10/11).


      Rémy U11A                                                 Jeremy U11B                                           Giovani U11C







.

lundi 5 décembre 2011

Championnat U13 :

U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.1 :
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00
Classement : 1/6

St Lauren St Gerv(e)(4éme)   /   Libourne Fc

Terrain : A déterminé !

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.2
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00
Classement : 4/6

Loubesien(e)(5éme)   /   Libourne Fc2

Terrain :
STADE MUNICIPAL
Terrain n°1
RUE DE LA MAIRIE
33750 BEYCHAC ET CAILLAU

Surface de jeu
Pelouse naturelle

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.3 :
Samedi 10 décembre 2011 - 14H00
Classement : 1/6

Libourne Fc3   /   Blaye(3ème)

Terrain
STADE MUNICIPAL
LE BOURG
33500 LES BILLAUX

Surface de jeu
Pelouse naturelle

samedi 3 décembre 2011

Les résultats Chalenge Capdeville 3 sur 3 !!!!!!

Nos équipes U11 ont reussi un carton plein pour ce 1er tour du chalenge :

 
Libourne A (U11) / le fronsadais /Villegouge A et B. / Canton Lussacais B

L'équipe A qualifiées suite à un forfait de Canton Lussacais B, puisque 3 équipes sont retenues 2 matchs face le fronsadais/Villegouge A et B ,2 victoires environ 10 à 0 pour chaque match ! les U11A finisse 1er de leur groupe .

*********************************************************
Vallée de Gamage A et B (à St Pey de Castets) / Gensac/Montcaret / Libourne B (U10)

L'équipe B légèrement diminué réussisse tout de même une superbe prestation ,1er match contre Gensac ,Victoire 3 à 0 (2 buts de Jérémy et un de Maxime), 2e contre contre Vallée de Gamage B 1 à 0  buts de Mel, 3e contre contre Vallée de Gamage A et à nouveau une défaite 2 à 1 avec un superbe but pied gauche de Nicolas , nos U10 finisse 2e .

*********************************************************
St-Seurin Junior A et B. / Libourne C (U10/11) / Vallée de l’Isle

L'équipe C ont eu aussi réusssi un excellent après-midi victoire 5 à 1 face a St Seurin B , victoire  contre Vallée de l’Isle 5 à 0 et une défaites 3 à 1 contre St Seurin A, nos U10/11 finisse 2e .

Nos 3 équipes engagées passent ce tour avec Brio, bravo à tous !

Championnat U13

U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.3 :
Samedi 03 décembre 2011 - 14H30
Classement : 3/6
St Sulpice Cam (e) (6ème)   /   Libourne FC3
 
   
Terrain
STADE CHATEAU LAMOTHE 1
RUE DU STADE
33450 ST SULPICE ET CAMEYRAC
 
Surface de jeu
Pelouse naturelle

vendredi 2 décembre 2011

Chalenge Capdeville U10/U11 Samedi 3 décembre 2011 C'est parti !!!!!

Week-end important pour notre groupe U11, les U11A  devrait s'en sortir facilement et finir 1er de leur groupe. 


Un peu plus compliqué pour nos U11C mais mis a part St Seurin A, la 2e place est à leur porté.


Le souci va vers nos U11B (U10) qui n'ont pas encore réussi à s'imposer depuis le début d'année face à Vallée de Gamage A (joueurs U11) 3 confrontations a l'avantage de Vallée de Gamage 3/0, 1/1 puis 2/1 et l'absence de 2 joueurs important dans le groupe , malgré tout ils devraient pouvoir finir dans les 3 premiers .



Plateaux avec (4) équipes, (3) équipes seront qualifiées.


Libourne A (U11) / Le Fronsadais /Villegouge A et B / Canton Lussacais B.


Vallée de Gamage A et B (à St Pey de Castets) / Gensac/Montcaret / Libourne B (U10


St-Seurin Junior A et B / Libourne C (U10/11) / Vallée de l’Isle


 Bastien (Gardien de but U10)                                                               Benjamin (Gardien de but U11)


 

mercredi 30 novembre 2011

ORGANISATION DES PLATEAUX U6/U7 :

ORGANISATION DES PLATEAUX
U6-U7 1ERE PHASE

 
Début des rencontres à 14 heures précises sauf autre cas précisé.
Le club en rouge est le club organisateur du plateau.
Secteur Libournais

Journée du 03 Décembre :

St Emilion (10h) : St Emilion(2).– Villegouge – 6 – Coutras.
 – Galgon – (U7) FC Libourne.

lundi 28 novembre 2011

Chalenge Capdeville U10/U11 Samedi 3 décembre 2011

 Les rencontres débuteront à 14h 30.le rassemblement des équipes est prévu à 14heures.
En caractère rouge , club organisateur.


Plateaux avec (4) équipes, (3) équipes seront qualifiées.
Plateaux avec (3) équipes (2) équipes seront qualifiées.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………….



Libourne A (U11) / Le Fronsadais /Villegouge A et B / Canton Lussacais B.

Vallée de Gamage A et B (à St Pey de Castets) / Gensac/Montcaret / Libourne B (U10

St-Seurin Junior A et B / Libourne C (U10/11) / Vallée de l’Isle


                                                                                 L'équipe U11

Les Résultats U13 :

Championnat U13 :

U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.1 :
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 1/6
  Libourne Fc  6 / 1 Portes Entre 2 Mers 
*****************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.2 
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 4/6
   Libourne Fc2  3 1 Estuaire Hte Gde 

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.3 :
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 3/6
Mouliets/castil(e)    1  /  4 Libourne Fc3   



samedi 26 novembre 2011

Les premiers résultat des plateaux U11

Les U11 b (U10) renouent avec le succès à Montfourat une première opposition face à Guîtres victoire difficile,
mais victoire par 3 buts à 2 ! puis un second match contre Gensac Montcaret et une victoire avec un but de plus 4 à 2, avec une superbe louche pour le 4 e but de près de 30 m par notre avant-centre du jour Théo qui aura l'honneur de la photo du jour pour son superbe but et de son brassard de capitaine .
Malgré encore beaucoup de difficultés de placement et de concentration, à noter que notre équipe réussit tout de même à s'imposer malgré un état de terrain catastrophique .
On attend les résultats des autres équipes.



                                                                                        Théo .....U10 


 ***************************************************************

 Les résultats U11 C  Brassage( U11/U10):


Equipe Vallée de Gamage U11a  2 / 0 FC Libourne 
Equipe Mouliet/Castillon U11  0  /  4  FC Libourne

Equipe Vallée de Gamage U11b  0 / 1 FC Libourne









        



L'équipe et les Educateurs Stéphane et Pascal                                                                              

jeudi 24 novembre 2011

Futsal Challenge C.Fetis U10/U11

L'Amicale des Educateurs du District Gironde-Est en partenariat avec les commissions des jeunes et Technique organiseront le Samedi 17/12/2011 dans le gymnase de Pellegrue la deuxième phase qualificative du Challenge C. Fetis.

Le rendez-vous des équipes est fixé à 9h30 et la fin vers 16h30.
Début du Challenge à 10 heures.

- 8 équipes seront retenues (1 par club).
- Les licences seront à présenter.
- Tennis obligatoires.
- Restauration sur place

Inscription par mail au district Gironde-Est avant le 07/12/11.

Contact: Messieurs Rossignol P au 06.63.80.58.16 ou Trely Jean-Michel au 06.29.52.29.55.

mercredi 23 novembre 2011

ENQUÊTE CATEGORIE U9-U8

La commission technique propose, aux clubs intéressés, une expérimentation en U9 pour la deuxième phase.
Il s’agit de créer une sorte de niveau 1, comme en U10-U11.
Une équipe devra être composée de joueurs U9 (Un ou deux meilleurs U8 pouvant participer).

Vous pouvez donc engager 1 ou 2 équipes, ou, ne pas engager d’équipe pour ce niveau.

Les autres équipes U8-U9 participent aux plateaux habituels.

L'enquête ci-dessous est à retourner au District avant le 14 décembre 2011.


Cliquez ici:
Enquète

mardi 22 novembre 2011

Championnat U13 :


U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.1 :
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 1/6

  Libourne Fc   /  Portes Entre 2 Mers  (2éme)

Terrain : A déterminé !

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.2 
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 5/6

   Libourne Fc2    /   Estuaire Hte Gde  (6éme)

Terrain : A déterminé !

*******************************************************
U13 NIVEAU 1 - PHASE B Eq.3 :
Samedi 26 novembre 2011 - 14H00
Classement : 3/6

Mouliets/castil(e)  (1er)   /   Libourne Fc3   


Terrain :

STADE MUNICIPAL 1
ROUTE DE DURAS
33890 GENSAC
Surface de jeu
Pelouse naturelle

ORGANISATION DES PLATEAUX DU 26/11/2011

Pas de plateau U7 .

U8-U9 1ERE PHASE
Début des rencontres à 14 heures précises sauf autre cas précisé.
Le club en rouge est le club organisateur du plateau.

Journée du 26 Novembre :
Abzac (14h30) : Abzac – St Seurin Junior (2) – Galgon (2) – FC Libourne (U9A),(U9B).
Libourne (à Bonzac à 10h) : FC Libourne (U8A) , (U8B) – Galgon (2) – St Denis de Pile (3).

U10-U11 1ERE PHASE
Début des rencontres à 14 heures précises sauf autre cas précisé.
Le club en rouge est le club organisateur du plateau.

*St Denis de Pile (10h) : St Denis de Pile(2)– Galgon – FC Libourne U11  – Coutras – Pays Gabaye.
*Monfourat (14h) : Montfourat /St-Christophe / Les Peintures – Chamadelle – Gensac Montcaret – Guîtres – FC Libourne U10.
*Libourne (14h) à Audry : FC Libourne U10/ 11 – St Seurin Junior – Vallée de Gamage (2). – Mouliets / Castillon (2).



Benjamin       U10     

lundi 21 novembre 2011

Coupe Capdeville U10/U11 Samedi 3 décembre 2011

 
Vous trouverez ci-dessous le résultat du tirage au sort de la Coupe Capdeville U10/U11 qui a eu lie au siège du District le jeudi 17 novembre 2011 en présence de Messieurs Basso, Philippe, Tallet et Trély. 

Les rencontres débuteront à 14h 30.le rassemblement des équipes est prévu à 14heures.
En caractère rouge , club organisateur.


Feuille de match spécifique au Challenge, règlement au dos de la feuille de match.


Plateaux avec (4) équipes, (3) équipes seront qualifiées.
Plateaux avec (3) équipes (2) équipes seront qualifiées.
………………………………………………………………………………………………………………………………………………….



Libourne A (U11) / Le Fronsadais /Villegouge A et B / Canton Lussacais B.

Vallée de Gamage A et B / Gensac/Montcaret / Libourne B (U10

St-Seurin Junior A et B / Libourne C (U10/11) / Vallée de l’Isle

Infos importante

Blog non officiel

Toutes les infos de l'école de foot du FC Libourne des U7 au U13 .

Fans de foot du FC Libourne, club au passé glorieux Le FC Libourne a été fondé en 1935 . Les joueurs sont surnommés "les pingouins".

6 saisons en L2
CFA : (1) Vainqueur : 2003 (Groupe D)
CFA 2 : (1) Vainqueur : 1999 (Groupe F)
Coupe de France de football : quarts de finale : 2002 - huitièmes de finale : 2003 et 2006
Championnat d’Aquitaine Division Honneur : (3) Vainqueur : 1952, 1969, 1983
Coupe d'Aquitaine de football : (6) Vainqueur : 1941, 1946, 1978, 1986, 1987, 2004


Jeune artiste !!! ariane bouaziz

Run Mario Run Découvrez plus de jeux de mario

Archives du blog

Éduqué l'enfant au Football :

Un Débutant (ou une Débutante) s’initie à la pratique du football à l’âge de 6 et 7 ans.A cet âge-là, il est encore au début de sa scolarité à l’école primaire (CP et CE1), il est donc encore un jeune enfant en pleine croissance et très fragile.

Le jeune Débutant manque encore d’attention (il ne peut rester longtemps concentré et se lasse vite si une activité dure) ; il ne connaît pas encore un vaste vocabulaire, et surtout maîtrise mal le vocabulaire classique adapté au football. Par exemple que peut vouloir dire à un enfant de 6 ans l’ordre de « monter » ou de « descendre », voire de « dégager » ? Inutile de parler de passe latérale, de couloir, de transversale…

Le Débutant vient avant tout pour jouer et s’amuser, prendre du plaisir, sans vraiment posséder un esprit marqué de compétition.

C’est pour cela, d’ailleurs, qu’il n’y a pas de classement à ce niveau-là.Lors des séances d’entraînement, l’entraîneur doit veiller à proposer une grande variété de jeux, liés au football bien sûr mais pas seulement.

Il ne faut pas que l’enfant se lasse à faire toujours la même chose.

Il faut savoir faire marcher son imagination.Donner priorité au jeu par rapport à l’enjeu : l’éducateur est là pour inculquer des bases aux enfants sans leur mettre la pression dans la recherche absolue de résultats.

Un message à faire comprendre aux parents qui souvent reportent leurs désirs de réussite sur leur enfant.

Un éducateur de Débutants ne doit jamais oublier qu’ils s’adressent à de jeunes enfants et doit se mettre à leur portée, en choisissant un vocabulaire adapté, facile à comprendre, en comprenant leur propre vision du jeu : un adulte de 1,80 mètre voit plus de choses qu’un enfant d’1,10 mètre.

De plus, l’adulte est habitué à voir et à anticiper, pas le Débutant qui découvre le football.

Un Débutant aime garder, conduire le ballon, et essayer de dribbler.

Il ne comprend pas toujours l’obsession de son entraîneur qui lui dit de faire (sans arrêt) des passes.

D’autant plus que la passe est un geste technique difficile à réaliser…C’est à cet âge là que l’éducateur doit veiller à enseigner les valeurs de ce sport : respect de l’adversaire (on se salue à la fin du match), respect de l’arbitre, respect de soi et respect des installations sportives.

Là aussi, l’éducateur ne doit pas hésiter à impliquer les parents dans cette démarche nécessaire.LES LOIS DU JEU :Le terrain :-Terrain rectangulaire de 35 à 45 mètres sur 20 à 25 mètres.-4 plots doivent être posés chacun à 6 mètres de chaque coin, permettant de délimiter les surfaces de réparation. Dans cette zone le gardien peut saisir le ballon avec les mains.-Pénalty : à 6 mètres des buts.-Buts : buts de 4 mètres de large (et, quand il est possible de les matérialiser, 1,50 mètre de hauteur)Les équipes :-Une équipe se compose de 5 joueurs (garçons et/ou filles) dont un gardien de but.-Elle comporte aussi 3 remplaçants qui peuvent entrer dans le jeu à n’importe quel moment de la rencontre.

Les joueurs remplacés deviennent à leur tour remplaçants et continuent ainsi de participer à la rencontre.

Lors du plateau Débutants, tous les joueurs doivent participer de façon égale.

Il est préconisé de changer régulièrement le joueur qui évolue au poste de gardien et de faire jouer celui-ci dans le champ.

En Débutant, il n’y a pas de CAPITAINE.-Les Poussines 1ère année sont autorisées à jouer dans la catégorie Débutants.

Les règles :Les règles du football sont utilisées, mais adaptées à la pratique des Débutants :

--Tous les Coups Francs sont DIRECTS.--Il n’y a pas de HORS-JEU

--En cas de faute grave, intentionnelle ou non, de propos insultants ou racistes, l’arbitre doit siffler un penalty à 6 mètres quel que soit l’endroit du terrain où l’incident a eu lieu.

--Lors du COUP D’ENVOI, d’un COUP FRANC ou d’un CORNER, les joueurs se placent à une distance de6

mètres.

--L’arbitre doit veiller à ce que les remises en jeu sur TOUCHE soient correctement effectuées.

--Les crampons vissés sont INTERDITS.

--Le port de PROTEGE-TIBIAS est OBLIGATOIRE.

--Le ballon est de TAILLE 3 (ou taille 4 pour les secondes années)

--L’arbitrage doit être essentiellement éducatif (si possible sans sifflet et hors du terrain)

Le temps de jeu :La rencontre doit durer au maximum 12 minutes, d’une seule traite, sans mi-temps.

La durée totale du temps de jeu sur un plateau Débutants ne doit pas excéder 40 minutes.

Il est inutile de procéder à un échauffement physique des enfants, tant avant le plateau que durant l’entraînement.